Comment bien préparer son bien pour le mettre en vente ?

Vous voulez ou devez, mettre votre maison ou votre appartement en vente, voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté, avant même de le faire estimer :

1/ Faites intervenir un diagnostiqueur :


Le diagnostiqueur est un professionnel formé et certifié.

Il connaît toutes les normes qui régissent la construction et va pouvoir dresser un bilan technique, appelé diagnostic, obligatoire pour toute vente ou mise en location.

Il va ainsi, en fonction de l’année de construction du bâtiment, et de sa situation géographique, contrôler les installations électriques et de gaz; la présence éventuelle d’amiante, de plomb, de termites ou encore de mérules; définir la performance énergétique du bien, sa surface habitable dite “Surface Carrez” ; et enfin dresser la liste d’éventuels risques naturels, miniers et pollutions.

Il pourra aussi contrôler la conformité du système d’assainissement de votre propriété et/ou copropriété.

Ce bilan peut mettre en lumière certains dysfonctionnements - non conformité d’un tableau électrique par exemple - susceptibles de faire peur aux acquéreurs ou encore pouvant entraîner une moins value sur le prix de vente.

Retrouvez l'ensemble des diagnostics obligatoires pour vendre en cliquant ici n cliquant ici 

2/ Faites les menus travaux :

Une ampoule grillée au sous-sol, une porte qui grince ou bien un robinet qui goutte, peuvent donner l’image d’un bien mal entretenu ou en mauvais état, alors le mieux est de procéder à ces quelques travaux, souvent faisable sans l’intervention d’un artisan. Alors on sort son tournevis et son bleu de travail et on s’y met !

De même si la décoration est vraiment trop marquée ou d’un autre temps, un petit coup de peinture peut s’avérer utile.

Demandez conseil à votre conseiller immobilier, il saura vous dire si c’est indispensable ou pas.

3/ Débarrassez et dépersonnalisez :


Lorsque l’on a passé plusieurs années voir plusieurs décennies dans sa maison ou son appartement, on y a accumulé tout en tas de souvenirs et il est forcément à notre image.

Mais nos goûts ne sont pas forcément ceux des futurs acquéreurs, et en plus une pièce surchargée de meubles et autres bibelots paraîtra plus petite qu’elle ne l’est réellement.

Dans la mesure du possible, l’idéal est de commencer à emballer les objets et meubles superflus et de les stocker dans une cave, un garage ou un garde-meuble en attendant le futur déménagement.

Vous pouvez aussi si vous souhaitez vous débarrasser de certaines choses, organiser un “vide-maison” ou “vide-appartement” : une petite annonce sur les réseaux sociaux ou chez votre boulanger pour prévenir vos voisins, vous pourrez ainsi vendre : livres, CD, bibelots et autres pièces de vaisselle.

4/ On prépare le dossier administratif en vue de l’évaluation :


Pour pouvoir estimer votre bien, un professionnel de l’immobilier aura besoin de certaines informations contenus dans les éléments suivants :

- votre titre de propriété
- la dernière taxe foncière
- les derniers relevés de charges, si vous êtes en copropriété,
- les dernières factures d’énergie : électricité, gaz ou encore fioul,
- les derniers procès verbaux d’assemblées générales,
- le rapport des diagnostics techniques.


Votre bien est ainsi prêt à être estimer à sa juste valeur !

Pour une évaluation personnalisée, n’hésitez pas à nous contacter !

;t=33s Retour